Bienvenue sur magnifix'carp®

0

Votre panier est vide

ao√Ľt 28, 2019

Présentation :

La carpe est sans conteste un poisson tr√®s pr√©sent dans les eaux fran√ßaises. C'est un poisson d'ordinaire calme qui sait faire le bonheur des p√™cheurs avec sa puissance naturelle. De par sa long√©vit√©, la carpe est un poisson qui sait reconna√ģtre et √©viter les pi√®ges tendus par les p√™cheurs. Il n'est cependant pas rare de reprendre, √† la ligne, plusieurs fois le m√™me poisson.
Il existe de nombreuses variantes de carpes. Principalement, nous trouverons la carpe commune, enti√®rement recouverte d'√©cailles, la carpe miroir, partiellement recouverte d'√©cailles plus grosses et la carpe cuir, sans √©caille. Plus rarement, de tr√®s jolis sp√©cimen de "Lin√©aires" de "Fully¬®" et autres "Ko√Į" se font prendre √† la ligne. Ces variantes ont cependant toutes les m√™mes mŇďurs en milieu naturel.
La carpe √† un corps allong√© et trapu, des l√®vres √©paisses, deux paires de barbillons √† l‚Äôangle de la bouche. Elle poss√®de une grande nageoire dorsale (1), une nageoire caudale, g√©n√©ralement massive (2), une nageoire anale (3), une paire de nageoires pelviennes (4) et une paire de nageoires pectorales (5). Une Ligne lat√©rale d'une longueur de 32 √† 38 √©cailles. De puissantes dents pharyngiennes lui permettent de briser des dressens. Sa couleur est variable en fonction de son milieu de vie. G√©n√©ralement sombre en milieu vaseux, elle sera plut√īt jaun√Ętre en milieu sableux.

Les nageoires de la carpe

Histoire :

La carpe, Cyprinus Carpio est un poisson originaire d'Asie. Elle fut introduite d'abord en Italie, en Grèce puis en France par les Romains lors de l’occupation de la Gaule.
Elle a ensuite fait l‚Äôobjet d‚Äôune pisciculture intensive par les moines du Moyen √āge, √† des fins gastronomiques et parce que leur √©levage rapportait plus qu'une surface √©gale de terres. Peu √† peu introduite dans toutes les eaux publiques, elle √† aujourd'hui, colonis√© l'ensemble des eaux du territoire √† savoir les lacs, les √©tangs, les rivi√®res et les canaux.
Quelques dates : La carpe a été introduite en Angleterre en 1514, au Danemark en 1560 et à Saint-Pétersbourg en 1729.

L'élevage de la carpe

Habitat :

La carpe est un poisson tr√®s robuste. Sa capacit√© d'adaptation aux conditions, parfois extr√™mes, a favoris√© sa pr√©sence dans la majeure partie des eaux douces du monde. Il arrive de la retrouver dans certaines eaux saum√Ętres des estuaires. Elle colonise parfaitement la majeure partie des lacs, √©tangs, rivi√®res, et canaux d'Europe.
La carpe affectionne les eaux plut√īt chaudes (18-25¬įC), stagnantes et peu profondes. Il n'est cependant pas rare de la retrouver dans des eaux coulantes de fleuves et de rivi√®res o√Ļ la nourriture y est g√©n√©ralement abondante. Poisson fourrage √† petite taille, elle affectionnera les zones encombr√©es √† l'abri des pr√©dateurs toute sa vie.

Les moeurs de la carpe

Reproduction :

La fraie de la carpe commence lorsque l'eau d√©passe les 18¬įC (G√©n√©ralement en mai). Les m√Ęles seront √Ęg√©s d'au minimum 2-3 ans contre 4-5 ans pour les femelles. La femelle pond environ¬†100.000 oeufs par kg de poids vif. (environ 500.000 oeufs pour une femelle de 5kg). Les poissons de 5 √† 8 kilos seront les plus productifs. C'est apr√®s 60 √† 70¬įC/jours que les alevins √©clorerons. (Soit environ 3 √† 4 jours dans une eau √† 18¬įC).
Durant les premiers jours de leur vie, les alevins restent dans les plantes et autres détritus à l'abri des prédateurs. Etant inertes, ils sont très vulnérables.

Les Ňďufs de la carpe

Alimentation :

Durant ses premiers jours de vie, l'alevin se nourrira principalement de rotifères (zooplanctons) et de petites particules. La carpe est ensuite un poisson "Benthophage". C'est-à-dire qu'elle se nourrit des matières organiques présentes sur le fond de leur zone de vie. Cela inclut les différents vers, mollusques et autres crustacés.
Cependant, il est possible qu'elles se nourrissent √©galement dans toutes les couches d'eau o√Ļ la temp√©rature leurs convient mieux. D√®s lors, les insectes volants ne sont plus √† l'abri ! Il est √©galement possible, lorsque la population devient importante, que la carpe devienne carnivore. Elle s'attaquera donc directement aux autres poissons blancs de son milieu.

L'alimentation de la carpe


Prédation :

Les insectes sont les principaux pr√©dateurs de la carpe. En effet, ceux sont eux, qui √©liminent le plus d'individus d√®s lors que les Ňďufs sont expuls√©s de la femelle. Ainsi, les Cyclopes, les H√©mipt√®res, les Notonectes, les Dytiques (voir photo ci-dessous) et autres Libellules sont les principaux pr√©dateurs et font le plus de d√©g√Ęts sur notre poisson pr√©f√©r√©.
Ensuite, les oiseaux viennent prendre la relève lorsque les poissons commencent à grandir. Les principaux prédateurs seront alors les Cormorans, les Martins-pêcheurs, les Mouettes, les Poules d'Eau et autres Hérons. N'oublions surtout pas que l'homme est également très impliqué dans la prédation de tous les animaux confondus !

Les prédateurs de la carpe


Laisser un commentaire