Bienvenue sur magnifix'carp®

0

Votre panier est vide

ao√Ľt 28, 2019

Présentation :

Figurant parmi les plus vieux poissons osseux, l'esturgeon appartient √† la famille des Acipenseridae. Cette esp√®ce, qui a fr√īl√© l'extinction en raison de sa surexploitation et de la pollution, est aujourd'hui de plus en plus introduite dans nos eaux closes pour le plaisir des p√™cheurs sportifs.


L'esturgeon est un poisson longiligne. Sa tête pointue est dotée de quatre barbillons sensitifs. Ses nageoires : dorsale (1) caudale (2) anales (3) et pelvienne (4) sont très proches les unes des autres ce qui lui permet une forte propulsion. Il ne possède pas d'écailles, mais il est recouvert de 5 rangées de plaques osseuses qui le traversent d'un bout à l'autre. Il peut mesurer jusqu'à 3 mètres pour 500kg pour les plus gros sujets.


En France, deux esp√®ces d'esturgeons sont principalement repr√©sent√©es, √† savoir, le baeris et le transmontanus. Vous trouverez dans certains plans d'eau priv√©s, quelques sp√©cimens de osci√©tre, citron et diamant, cependant, 25 esp√®ces d'esturgeons sont recens√©es. Sur ces 25 esp√®ces, 13 sont en voie de disparition et 2 en voie d'extinction. Toutes ces variantes ont cependant les m√™mes mŇďurs dans leur milieu de vie.


Les nageoires de l'esturgeon

Histoire :

L'esturgeon est consid√©r√© comme l'un des plus vieux poissons du monde. Ses premi√®res traces remontent √† plus de 30 millions d'ann√©es. Les anciens peuples √Čgyptiens et Ph√©niciens arrivaient √† conserver sa chair dans du sel pour accomplir de longs voyages. Poisson noble, l'esturgeon a √©galement r√©gal√© les Romains durant l'antiquit√©. Esp√®ce prot√©g√©e, il commence √† √™tre introduit dans de nombreuses eaux closes.


La capture de l'esturgeon

Habitat :

L'esturgeon est pr√©sent sur l'h√©misph√®re nord de la terre. Les 25 esp√®ces vivent dans les mers, les rivi√®res et les lacs. Pr√©sent au si√®cle dernier en Seine, Garonne, Loire, Rh√īne et Soane, il ne survit plus que, naturellement, dans l'estuaire de la Gironde.

L'esturgeon était, autrefois, présent sur tout le littorale Européen. Aujourd'hui détecter un esturgeon sur ce même littoral est chose quasi-impossible. Pour se reproduire, il remonte les cours d'eau notamment l'estuaire de la Gironde.


Une belle pêche de l'esturgeon

Reproduction :

La maturit√© sexuelle est tr√®s tardive chez l'esturgeon. Il faut compter environ 7 ans pour les m√Ęles et 8 ans pour les femelles.

C'est justement √† cause de cette maturit√© sexuelle tardive que certaines esp√®ces d'esturgeon sont menac√©s. De plus, les co√Ľts d'√©levages avant l'obtention du caviar expliquent sa valeur. La p√©riode de reproduction se situe entre d√©but mai √† fin juin. Cependant, les g√©niteurs regagnent les fray√®res (en amont) d√®s le mois d'avril. Ces fray√®res sont profondes, minimum 5 m√®tres. La femelle pond en moyenne 120000 Ňďufs par kg de poids vif qu'elle laisse partir dans le courant pour se fixer en contrebas sur le substrat.


L'esturgeon au stade alevin


Alimentation :

Les esturgeons sont, comme la carpe, des poissons benthophages. Ils se nourrissent principalement d'invertébrés (mollusques, vers, tubifex, écrevisses...). Cependant, certains sujets adoptent un comportement carnassier et se nourrissent alors de poissons morts ou même vivants.

Concernant la pêche, les pellets carnés sont très efficaces. N'hésitez pas à escher votre ligne de deux ou trois pellets de 30mm pour être le plus attractif possible ! De plus, sur certains plans d'eau, le bruit d'un spod qui clac sur l'eau les attire en quelques minutes !

Prédation :

Comme pour la carpe, les insectes sont les principaux pr√©dateurs de l'esturgeon. En effet, ceux sont eux, qui √©liminent le plus d'individus d√®s lors que les Ňďufs sont expuls√©s de la femelle. Ainsi, les Cyclopes, les H√©mipt√®res, les Notonectes, les Dytiques et autres Libellules font le plus de d√©g√Ęts.

Ensuite, les oiseaux, viennent prendre la relève lorsque les poissons commencent à grandir. Les principaux prédateurs seront les Cormorans, les Martins-pêcheurs, les Mouettes, les Poules d'Eau et autres Hérons.

N'oublions surtout pas que l'homme est également très impliqué dans la prédation de tous les animaux confondus !


Laisser un commentaire